top of page
Procession
Dia de Muertos dans les Marolles

DIA DE MUERTOS
DANS LES MAROLLES

“Día de Muertos dans les Marolles” existe depuis 2018. C'est un événement annuel fondé sur un geste universel pourtant oublié par nos sociétés contemporaines : celui d’honorer nos défunts. Ayant pour point de départ la tradition mexicaine, la version bruxelloise est un festival hybride et joyeux, fruit d’une collaboration entre un collectif d'artistes, les habitants du quartier et les publics issus de cercles plus élargis.
Par le chant, le bricolage, les mots, les gestes, cet événement offre un espace et un temps pour se remémorer, se raconter des souvenirs, réinventer des gestes, prendre soin de ses morts... En solitaire, en famille, entre amis ou entre inconnus, le public trouve dans Día De Muertos un cadre contemporain pour penser/panser ses morts. L'événement qui se veut sans confession, ouverts à tous et toutes dans un échange culturel réjouissant et impertinent.

Comment s'organise Día de Muertos ?

 

Día de Muertos est une fête de village, organisée par et pour les habitant.e.s : loin de chercher à donner un spectacle dont le public serait consommateur, nous invitons le public à maquiller les enfants, à porter les flambeaux, à déposer leur offrande, partager un chocolat chaud, un verre de mezcal et un même repas.

 

En amont de l'événement, au cours du mois d'octobre, nous animons 60 heures d'ateliers d'écriture dans les écoles et les maison de repos du quartier. Nous préparons et réinventons la semaine de l'événement avec des associations de quartier, des bénévoles et des artistes partenaires.

 

Dès le début du mois de novembre, nous ouvrons et illuminons le Grand Autel des Morts sur le parvis du Centre Culturel Bruegel. C'est une installation constituée de dizaines de meubles chinés et assemblés, elle a été conçue pour que chacun.e, toutes religions et cultures confondues, puisse s’y recueillir et avoir un geste pour ses défunts.

 

L'autel est ouvert au public durant tout le mois de novembre, nous y sommes présent.e.s régulièrement afin d'en prendre soin. Nous accueillons les visiteurs, les aidons à installer leur offrande, écrire un mot, poser une fleur ou une bougie. Au-delà d’un espace de recueillement pour honorer les défunts, l’autel est aussi un lieu de vie et de rencontre.

 

La programmation de la semaine de Día de Muertos alterne concerts, ateliers (adultes/enfants), tables-rondes, formation maquillage, spectacle de conte... L'objectif est de mettre la Mort au coeur de la communauté le temps d’une saison. Les différentes activités que nous proposons invitent les participants à réinventer de façon simple les rituels collectifs qui nous font défaut : ils permettent au public de s’exprimer, de partager leur expérience, de se rencontrer, se parler... se faire du bien.

 

L'événement se clôture par une procession aux flambeaux qui rassemble chaque année plus de 4000 personnes. C'est un moment festif et joyeux, qui à la différence d’une parade invite le public, adultes et enfants, à prendre part, marcher avec, faire communauté. Final en beauté avec toritos (feux d'artifice mexicains) et concerts sur la Place du Jeu de Balle.

TAS D'OS collectif
IMG-3660.PNG

TAS D'OS collectif est un collectif d'artistes et ami.e.s qui, depuis plusieurs années partagent le goût du Mexique et de sa culture, le goût des grandes conversations sur les pertes, les deuils et les rituels funéraires, mais aussi et surtout le goût de la fête, du rire et du vivre-ensemble. Artistes aux talents divers, ils se sont donné pour tâche d'orchestrer une commémoration annuelle et populaire des morts à Bruxelles, comme un rendez-vous avec nos voisins et avec nos morts.

 

 

 

Israel Alonso        

Célia Dessardo

Sarah Brûlé

  • Instagram
  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook
IMG-9603.jpg
IMG-6821.jpg
IMG-3590.jpg

Vital Schaeren

  • Instagram
  • Facebook
  • Facebook

 


 

 

Cet événement serait impossible sans la collaboration de nombreuses personnes

 

LES ARTISTES

Sandra Rivas, Juan Domingo Rogel, Amalia Rodriguez, Nora Juncker, Valérie Tordoir, Caroline Kempeneers, Cédric Volon, Guyom Gagneur, Virginie Raimondo, Sylvie Delplanque, Monica Aguilar, Louis Emaure, Francesca Bragagnolo, Sylvain Boisvert.

LE SOUTIEN DU CENTRE CULTUREL BRUEGEL & METX:

Le Centre Culturel Bruegel: Martin Smets , Daphné Bloudanis, Régis Masson, Zoé Lacroix, Christine Rigaux, Caroline Vervloet, Léa Lambert, Elisa Gatto, Isabelle Loison, Olivier Bultiau, Eliana.

 

MetX: Bernd Vanderheyden, Manon Kanjinga Janssen, Delphine Dupont, Jan Ockerman, Doris Razafimbelo, Margaux Fabris, Leen de Spiegelaere, Anna Muradian, Luc Mishalle, Koen Stynen, Jalel Vangoethem, Sarah Monen.

LES COLLABORATEURS:

Calaveras, Quartier Bruegel Marolles, CYCLUP, Art et marges musée-muséum, Marie-Jeanne Falisse et ses Mignonnettes, Le Cerf Blanc, Bosch-Tanneurs, Forest Lighthouse, La coopérative funéraire de Rennes.

 

LES BÉNÉVOLES FIDÈLES:

Judith Léonardon, Miléna Strange, Claire-Sarah Fouché, Damien Delsaux, Léa Bottani.

IMG-6792.jpg
IMG-4939.jpg
bottom of page